Vélotaf, transports en commun et vélo pliant ou encore vélo à assistance électrique (VAE) ? Les moyens de transports ne manquent pas et il n’a jamais été aussi facile de se déplacer qu’aujourd’hui. Véritable allié de vos trajets, le VAE prend une place croissance sur la marché du cycle, nous avons donc décidé de vous donner nos 5 bonnes raisons de passer à l’assistance électrique.

 

Un effort facilité avec le VAE

L’assistance électrique a d’abord été conçue afin de rendre vos efforts plus faciles. En effet, le moteur électrique délivre une énergie qui réduit la difficulté des montées ou des démarrages après un arrêt en condition urbaine.

Vous éprouvez donc moins de difficultés pendant vos séances ou vos déplacements.

 

Une assistance électrique pour tout type de pratiques

Le vélo de ville avec assistance est sans aucun doute le plus connu puisqu’il s’adapte à de nombreuses situations de la vie quotidienne : randonnée, courses, trajets domicile-travail…

Mais le VAE n’est plus exclusivement réservé à une pratique urbaine. S’il est toujours possible d’utiliser ou d’acheter des vélos électriques pour vos trajets urbains, vous trouverez de plus en plus de VTT à assistance électrique.

En VTT, si la propulsion est facilitée par l’assistance électrique, le pilotage prend une part plus importante. Sur le plan des sensations, on se trouve quelque part à mi-chemin entre le VTT dans sa forme traditionnelle et le 2 roues motorisé.

 

Un confort d’utilisation

 

Vous n’avez pas de douche sur votre lieu de travail et vous ne voulez pas arriver en sueur au boulot. Le VAE est le compagnon idéal, votre effort sera moins intense et vous ne transpirerez pas pendant votre trajet.

 

Notre conseil : le choix de tenues non transpirantes est aussi un bon complément au VAE. Vous transpirez peu ou pas grâce à des matières et à des textiles étudiés pour cet usage.

 

Le VAE moins couteux que votre voiture

 

En choisissant un VAE plutôt que votre voiture pour vos déplacements quotidiens, vous allez également réaliser des économies.

D’abord sur le carburant, la charge de la batterie est bien moins couteuse que le plein de votre véhicule.

Une voiture coute en moyenne 3000€ par an contre environ 300€ pour un vélo.

 

Une pratique bonne pour votre santé

 

Pour démarrer votre VAE, vous devez pédaler, il ne s’agit donc pas donc d’un vélo sans effort physique. Il vous accompagne et réduit la difficulté, certes, mais vous effectuez toujours des efforts et cette pratique est donc bonne pour la santé.

 

Vous connaissez désormais nos 5 bonnes raisons de passer au VAE. Et vous quelles sont les vôtres ?

 

Crédit photo : Self Trading