Le bonheur et les bienfaits du vélo vous enchantent et vous pédalez régulièrement. Toutefois, pour que cette sensation de plaisir ne se transforme pas en calvaire, quelques vérifications d’usage sont de rigueur. C’est parti pour un tour d’horizon des éléments à vérifier avant une sortie vélo. 

Les vérifications de vos roues

 

L’un des premiers éléments de sécurité à vérifier avant chacune de vos sorties sont vos roues. Contrôlez non seulement la pression des pneus, l’usure de vos pneumatiques, le serrage et le voile des roues.

Corrigez au besoin les éléments qui ne sont pas conformes avec les préconisations. Par exemple, si le pneu est détérioré, remplacez-le ou regonflez-le si la pression n’est pas suffisante.

De même, le serrage doit être parfait pour éviter le risque d’accident.

 

Les vérifications du système de freinage

 

Avant de partir, vérifiez que vos freins fonctionnent correctement. Il vaut mieux se rendre compte d’une défaillance à la maison plutôt qu’au moment où vous en avez besoin.

Pour ce faire, dissociez les freins avant et arrière lors de vos contrôles :

 

-       Comment vérifier que votre frein avant fonctionne ?

La vérification du frein avant s’effectue debout à côté de votre vélo. Vous tenez votre cintre dans la main et vous vous placez dans le sens de la marche.

Freinez fortement avec le frein avant (situé à gauche) et poussez le cintre vers l’avant. Si la roue avant avance, le frein est défectueux. A l’inverse, si votre frein avant est suffisamment efficace, la roue arrière et l’arrière de votre vélo se soulèvent.

 

-       Comment vérifier que votre frein arrière fonctionne ?

Pour vérifier l’efficacité du freinage arrière, placez-vous toujours sur le côté de votre vélo et dans le sens de la marche. Actionnez le levier de frein arrière et poussez le cintre vers l’avant. Si les roues continuent de tourner, un réglage s’impose. Par contre, si la roue arrière est bloquée et dérape sur le sol, votre frein arrière fonctionne normalement.

  

Les vérifications de la transmission

 

Pour réduire le risque de rentrer à pied en poussant le vélo, la chaîne cassée sous le bras, quelques étapes sont nécessaires pour vérifier votre transmission.

Le nettoyage et la lubrification régulière de votre transmission est nécessaire pour éviter qu’elle ne soit endommagée par la rouille. Il faut savoir qu’une chaîne qui présente un ou plusieurs points de rouille est fragilisée.

Vérifiez donc de manière régulière que votre transmission n’est pas victime de l’humidité ou du manque d’entretien.

De même, l’état d’usure est votre chaîne peut aussi la rendre vulnérable. Pour savoir si elle est usée, placez la chaîne sur le grand plateau, essayez de tirer un maillon de la chaîne complétement attaché au plateau.

Si votre maillon se soulève complétement, il est probablement temps de remplacer la chaîne.

Vous ne voulez pas vous salir les mains ou vous préférez une méthode plus conventionnelle, munissez-vous d’un vérificateur d’usure de chaîne. S’il rentre complètement dans les maillons de votre chaîne, n’attendez plus pour la changer.

Notre conseil : en fonction de votre utilisation et de vos habitudes, certains pignons seront plus usés que d’autres. Si vous remplacez la chaîne, remplacer les pignons ou plateaux qui sont les plus usés en même temps vous évitera les sauts de chaîne aléatoires.

 

Après ces vérifications de base, vous êtes bien plus en sécurité pour partir pédaler et vous avez réduit le risque de problèmes mécaniques. De votre côté, quelles sont les vérifications d’usage que vous effectuez avant vos sorties vélo ?

 

 

Crédit Photo : Richard Masoner